Foire aux questions KB0392544
E-mail
Comment mettre à jour mes préférences de notification par e-mail ?
Question

Comment mettre à jour mes préférences de notification par e-mail ?

Réponse

Seul un administrateur de compte dispose de l'autorisation de modifier les paramètres d'acheminement des commandes, les paramètres de notification et leurs rôles utilisateurs ainsi que ceux de tous les sous-utilisateurs avec un compte Ariba.

Pour modifier les notifications que vous recevez et mettre à jour la ou les adresses e-mail associées, procédez comme suit :

  1. Dans le coin supérieur droit de l'application, cliquez sur vos initiales > Paramètres et sélectionnez Notifications.
  2. Cliquez sur un ou tous les onglets selon les types de notification souhaités (onglets Général, Network, Discovery, Sourcing & Contracts et Messagerie).
    • Vous pouvez mettre à jour la ou les adresses e-mail pour chaque type de notification en modifiant l'adresse dans la colonne Aux adresses e-mail (une seule obligatoire). Entrez jusqu'à trois adresses e-mail par type de notification en les séparant par une virgule.
    • Pour supprimer une notification particulière, décochez la case en regard de cette notification.
  3. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Enregistrer.

Pour plus d'informations, vous pouvez également consulter notre portail (Ariba Network Portal for Suppliers) dans lequel vous trouverez des informations sur Ariba et la facturation, ainsi que des articles utiles expliquant la manière de gérer votre compte Ariba.

Informations supplémentaires

Les instructions qui précèdent contrôlent uniquement les paramètres des e-mails de notification. Vous pouvez également contrôler vos paramètres en configurant les paramètres de votre méthode d'Acheminement des commandes électroniques.


S'applique à

Ariba Network > Administration (Buyer & Supplier Account Administration)
Ariba Network > Discovery & Sourcing/Contract Punchout Scenario
S2C Administration

Conditions d'utilisation  |  Copyright  |  Informations sur la sécurité  |  Confidentialité